Au jardin, situé à Vauxelle, les plantes cultivées sont issues d’une culture certifiée en Agriculture Biologique (Ecocert) ; la terre y est travaillée manuellement et en traction animale.
ânesse ânesses pré repos
 
Petit historique.

      En 2007, Pierrot et Odile, nos voisins de Vauxelle, nous mettent à disposition 2 terrains permettant de faire pâturer quelques "bêtes". Les équidés se succèdent: Orion, étalon âne de 35 ans nécessitant quelques soins et compagnon "de famille" depuis mon enfance (l'âne reproducteur à Alphonse, mon père); le cheval d'une collègue; Ponpon, vieil étalon âne; Mandarine, ponette en convalescence. 
      Puis enfin au printemps 2009 arrivent Sibelle et Rumba, 2 soeurs, jeunes ânesses appartenant à René et Véro. À cette époque je démarre la mise en place d'un jardin de PAM sur les petits 150m2 de cultivables. Mr Varéchon, un voisin, passe la charrue et le vibroculteur. C'est alors que l'idée germe d'utiliser Rumba, qui a 4 ans, pour nous aider au jardin. Marie Maisonneuve, une collègue, nous prète un cultivateur léger et nous commençons à dresser Rumba: traction d'un pneu, de la herse à Pierrot... et enfin du cultivateur au jardin! 
     Rumba et Sibelle sont adorables, très attachantes: 2 gamines coquines et très attachées à l'homme.

 
 
printemps 2009, dressage de Rumba
     

    Rumba nous aidera au jardin toute cette année 2009. Cependant, ayant le projet de trouver un terrain plus grand, nous réfléchissons à trouver un âne plus costaud que Rumba, afin de pouvoir lui faire assumer une charge de travail plus importante.

     L'hiver, Rumba et Sibelle repartent à Ounans vers leur parents Nano et Nanette. 

     Printemps 2010, nous trouvons une ânesse à vendre: Gipsy, grande ânesse grise déjà dressée. Nous la prenons à l'essai tout en reprenant Rumba afin qu'elle ne soit pas seule, et puis Rumba nous manque... nous la retrouvons toujours aussi taquine, et ... très jalouse que nous accordions autant de temps à cette "grande grise"! Gipsy nous convainc: sa force, sa tranquilité, son dressage. Mais l'histoire relationnelle reste à construire: la retrouver n'est pas encore une telle fête que de retrouver Rumba, accourant en plein braiement à notre vue...


 
ânesse Gipsy à Vauxelle
    

 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement